19 septembre 2009

Quelques pas de danse ?

La Môme Caoutchouc a pu assister à son premier cours de danse. Enfin, soyons précis : son premier cours d'éveil corporel.

J'ai un peu l'impression d'être un mère indigne qui force sa pauvre enfant à faire des activités alors qu'elle entame à peine sa première année de maternelle et qu'elle doit déjà endurer le centre aéré le mercredi, mais cette espèce de petite fille n'aime rien tant que de partager des jeux avec d'autres enfants. Et la danse, ça lui plait, il n'y a même pas besoin de se poser la question. (et avouerais-je que j'espère qu'elle sera un peu plus à l'aise dans son corps que moi en grandissant ?)

Donc, nous avons une petite fille qui aime danser, qui, depuis qu'elle a assisté au spectacle de claquettes de sa mère l'été dernier, attend de pouvoir faire "son" spectacle, et qui se rend d'ordinaire avec enthousiasme dans tous les endroits où je l'ai laissée.

Jeudi dernier, je la récupère à la sortie de l'école. Tout de suite, elle me demande "on va à la danse, maman ?". Et je repars donc avec elle vers un autre bâtiment... dans l'école.
Et là, la pauvre, qui ne comprend pas pourquoi nous ne quittons pas les lieux, qui éclate en sanglots, d'abord parce qu'elle veut aller à la danse (là où moi-même je prends mes cours, j'imagine), et affirmant ensuite qu'elle veut rentrer à la maison. Gros dilemme, ne suis-je pas là en train de la forcer à faire quelque chose ? J'hésite, puis je me dis qu'il faut qu'elle essaye au moins un cours. Arrive alors son amie (elles portent presque le même prénom à une lettre près, se connaissent depuis la crèche et sont dans la même classe à l'école... et donc maintenant dans le même cours de danse. Et je n'ai réussi à voir qu'une seule fois sa maman dans tout ça). Elle accepte alors de se joindre aux autres, en se plaçant près de son amie, avant d'éclater en sanglots dès que je fais mine de m'éloigner. Mais la prof me fait signe de partir et je m'éclipse donc, tout en entendant ses hurlements me poursuivre dans la cour de récréation.

Imaginez mon désarroi, alors qu'elle n'a jamais pleuré, ni pour la crèche, ni pour l'école, ni pour le centre aéré. Je me dis que j'ai voulu forcer ma fille à être ce que je ne suis pas, et me rassure en me disant qu'il ne s'agissait que d'un cours d'essai, et qu'elle n'est pas encore inscrite à l'année. Et, bien sûr, je m'en veux de l'avoir forcé ainsi à assister à ce cours.

Lorsque je reviens, une demi-heure plus tard, elle m'accueille un grand sourire aux lèvres en me disant "c'est bien la danse maman, je veux en refaire". Et depuis, tous les jours elle me redemande quand elle va y aller. Ah les enfants...

chaussonsweb

Ses tous premiers chaussons...

Posté par meldc à 15:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Quelques pas de danse ?

Nouveau commentaire